recettes enceinte
Pendant 9 mois la future Maman va voir sa vie bouleversée et son corps se transformer.

Pour autant la grossesse et l’allaitement n’est pas une maladie et une alimentation variée, diversifiée et bio permettra d’apporter tous les nutriments nécessaires à la croissance du foetus, au maintien d’une bonne santé de la maman tout en lui permettant, avec une activité physique, d’éviter les surcharges.

 

NE MANGER PAS POUR DEUX  MAIS MANGER DEUX FOIS MIEUX PENDANT VOTRE GROSSESSE. 

Pour le plaisir d’abord, la première notion à prendre en compte dans le cadre d’une alimentation saine durant la grossesse et l’allaitement.

Et pour plusieurs autres raisons :
Le goût du bébé se forme déjà in utero, certaines molécules supportant ce goût étant capables de passer la barrière placentaire. A la naissance votre bébé aura déjà un goût formé aux divers aliments et ce goût ne fera que se développer par la suite ! Lors de l’allaitement et au moment de la diversification alimentaire votre bébé acceptera plus facilement les nouveaux goûts et les préparations culinaires que vous lui présenterez. Surtout si vous avez choisi de l’allaiter, puisque les goûts passent aussi dans le lait maternel. Vous aurez ainsi de grandes chances de ne pas avoir, plus tard, un enfant victime d’allergies alimentaires .
Quant aux toxines, elles traversent le placenta qui ne les filtre pas c’est pour cela que la femme enceinte ne devrait pas fumer, ni boire de l’alcool et ne jamais se soigner par automédication. En revanche le silence est fait sur les risques liés aux pesticides, engrais, colorants et autres additifs alimentaires alors qu’ils peuvent s’avérer tout aussi nocifs pour le développement du fœtus et de la grossesse.Vous bannirez donc de votre alimentation mais aussi de votre hygiène corporelle tous les produits chimiques nocifs et les plats industriels préparés avec une longue liste de conservateurs !

 

CUISINEZ VOS ALIMENTS A BASE DE PRODUITS FRAIS, DE SAISON ET BIO.

Cuisinez en petites portions et congelez-vous vos repas, si vous n’avez pas le temps de cuisiner au quotidien.Oubliez votre micro-onde, il détruit les éléments nutritifs, une parties des vitamines et minéraux des aliments! Préférez la cuisson à la vapeur douce qui conserve les nutriments et vitamines.Soyez extrêmement vigilante à la fraîcheur des produits que vous allez utiliser, au moindre doute, jeter l’aliment.Doublez vos habitudes d’hygiène, nettoyez plus souvent votre réfrigérateur avec des produits d’entretien bio et non chimiques.Conservez le moins longtemps possible vos aliments frais ou cuisinés. Couvrez et protégez tous les aliments qui seront mis au frais dans le réfrigérateur.
QUELS SONT LES ALIMENTS A PRIVILÉGIER ?

TOUS ! Sauf quelques exceptions, les aliments riches en graisses saturées, en sucres et en glucides raffinés car ces produits on peut de valeurs nutritives et ont tendance à favoriser la prise de poids, c’est à dire les barres chocolatées les plats préparés. Quant aux aliments crus : sushis, tartares, fruits de mer crus,fromages non pasteurisés si vous en avez envie, choisissez les très frais voir directement au producteur afin d éviter tous risques de contamination.

Une alimentation saine est avant tout une alimentation variée et plus vous mangerez des aliments diversifiés plus vous apporterez à votre corps les nutriments essentiels à son bon fonctionnement et au bon développement de votre bébé.

La femme enceinte peut consommer les supers aliments suivants :

  • les graines germées si le potentiel digestif est bon ( lavez les bien avant )
  • Les huiles de première pression à froid riches en oméga 3 et 6 ( colza et cameline sont top , à conserver au frigo et à manger dans les 3 mois ) , sauf les 2 derniers mois car elles réduisent les contractions
  • Le germe de blé en paillettes ( il n’y a pas de gluten dans le germe )
  • La spiruline riche en calcium et en fer? Le super complément naturel de la femme enceinte !  La Spiruline c’est la pépite d’or ! 
  • Le pollen dans les yaourt, compotes
  • La prêle
  • L’eau de mer en ampoules Quinton ( riche en minéraux et oligo éléments ) attention à la teneur en sel si hypertension et faites en des cures régulières
  • les fruits oléagineux ( sans excès car très caloriques ) amandes , sésame, graines de courge, graines de tournesol …
  • les fruits secs ( figues, pruneaux , dattes …)
  • les jus frais de légumes et de fruits oranges, carottes, choux, epinards, persils, pommes de terre ( pas trop de tomates car elles sont acides )

La femme enceinte peut aussi prendre si besoin  les compléments et aliments suivants , allez en magasin bio ou en pharmacie afin de vous faire conseiller :

  • Du magnésium surtout si beaucoup de crampes ( aliments; poudre pure de cacao, amande soja en grains noix du brésil, arachide, noisette, haricots blancs) à associer à un peu de vitamine B6 (aliments;foie de veau, saumon, carrelet,maquereau)
  • De l’acide folique vitamine B9 important pour le tube neural du foetus et le système nerveux( aliments; épinards, foie, banane, bette, salade, rognon, ris de veau, oeufs)
  • Du zinc pour la croissance cranienne (ampoule labo granion) ( aliments; huitres, foie de veau,  foie de porc, lentilles, haricots blancs, pain complet)
  • Du calcium ( ex aqualcium d’Aqualab )( aliments ;parmesan, emmental, gruyère, cantal, roquefort) à associer à un peu de vitamine D (aliments; saumon anguille, sardine, oeuf, hareng)
  • Du fer ( ex : algues marines + mélasse, poudre d’huitres )(aliments ; soja en grains, vrai cacao en poudre pure, persil, lentille, jaune d’oeuf) à associer à un peu de vitamine C (aliments;goyave, cassis, citron, orange, persil, estragon, oseille, poivron)

Donc consommez les aliments qui en contiennent naturellement .Il vaut mieux boire de l’eau faiblement minéralisée du type Mont Roucous, Montcalm, Volvic …

 

TISANES AUTORISEES PENDANT GROSSESSE.

Pour les vomissements

La tisane idéale : Mettez 1 cuillère à café de menthe dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 5 minutes. Filtrez. Ajoutez dans la tasse 1 cuillère à café de miel dans laquelle vous aurez ajouté 1 goutte d’huile essentielle de gingembre. Buvez 2 à 3 tasses par jour.

Pour les maux de dos

La tisane idéale : Remplissez un bocal de moitié feuilles de verveine et moitié feuilles de reine des près. Mettez 2 cuillères à café du mélange dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 5 minutes. Filtrez. Buvez 3 tasses par jour.

Pour les jambes lourdes

La tisane idéale : Remplissez un bocal d’1/3 de feuilles d’hamamélis, 1/3 de vigne rouge et 1/3 de feuilles de menthe. Mettez 2 cuillères à café du mélange dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 5 minutes. Filtrez. Ajoutez 1 cuillère à café de miel à laquelle vous aurez ajouté 1 goutte d’huile essentielle de citron. Buvez 3 tasses par jour.

Pour les épisodes infectieux

La tisane idéale : Versez dans un verre d’eau chaude 1 cuillère à café d’EPS (extrait de plante fraiche standardisé, à commander dans toutes les pharmacies) de cyprès et d’échinacée à part égale. Buvez 4 fois par jour durant 2 à 4 jours

Pour les hémorroïdes

La tisane idéale : Remplissez un bocal de 2/3 de feuilles de vigne rouge et 1/3 de feuilles de menthe. Mettez 2 cuillères à café du mélange dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 5 minutes. Filtrez. Buvez 2 à 3 tasses par jour pendant 1 semaine.

Pour les cystites

La tisane idéale : Mettez 2 cuillères à café de busserole dans 25 cl d’eau froide. Portez à ébullition puis laissez bouillir 3 minutes. Coupez le feu et laissez infuser 5 minutes. Filtrez. Buvez 3 tasses par jour pendant 1 semaine.

Pour la constipation

La tisane idéale : Remplissez un bocal de 2/3 de romarin et 1/3 de feuilles de chicorée. Mettez 2 cuillères à café du mélange dans 25 cl d’eau froide. Portez à ébullition puis laissez bouillir 5 minutes. Coupez le feu et laissez infuser 5 minutes. Filtrez. Versez une cuillère à café dans laquelle vous aurez ajouté 1 goutte d’huile essentielle de gingembre. Buvez 1 à 2 tasses par jour.
Où trouver les plantes pour vos tisanes ? Toutes ces plantes se commandent chez un pharmacien herboriste et surtout demandez lui conseille.
 
source « Mes meilleures tisanes aromatiques », de Danièle Festy, aux Editions Leduc.s

EXEMPLE DE MENUS POUR UNE JOURNEE

Petit déjeuner :Par ex : 1 oeuf dur avec du pain complet à la châtaigne  sans gluten et du beurre ou de la crème d’amande ou de sésame riches en calcium , une compote de fruits rouges pour soutenir la circulation et une ccafé de purée de cranberry pour éviter les cystites  . Une infusion d’ortie riche en silice . ( Personnellement je mange mon oeuf  bio extra frais  à la coque , même si on préfère conseiller la cuisson pour la femme enceinte  …)

midi :une assiette de crudités variées avec une cuillère à soupe d’huile  de colza et par ex du persil ( riche en vitamine c )une escalope de poulet , un steak de boeuf , un pavé de saumon ou un dos de cabillaud ou des sardines à l’huile ( riches en calcium )  avec du quinoa ou du riz 1/2 complet et de l’ail et des oignons + cuisson à l’huile d’olive .

une compote de fruits :  pomme/ fruits rouges / pruneaux si constipation ou un laitage ou un lait végétal ou un morceau de fromage pasteurisé ;-(Une infusion de prêle riche en silice

goûter :une pomme / des kiwis / un jus de fruits frais / des fruits secs sucrés ( figues , pruneaux, dattes   )

Une tranche de pain 1/2 complet au quinoa avec des amandes ou un petit morceau de fromage / un verre de lait ou de lait végétal.

soir :Une soupe de légumes variés ( épinards, pomme de terres, brocolis , cresson…)  , du germe de blé , du gomasio  , du fromage de chèvre pasteurisé ;-( , une tranche de pain au riz complet sans gluten aux graines de tournesol et de courge , une crème aux amandes  type flan .

Une infusion de mélisse .

Vous pouvez aussi consommer des légumineuses ( lentilles +++)  , des algues , du tofu , des avocats …

Vous pouvez supprimer sans problème le gluten de votre alimentation pendant votre grossesse sans courir les carences si vous consommez d’autres céréales à côté. Vous pouvez aussi vous passer des laits animaux à condition de consommer quotidiennement des aliments riches en calcium et de prendre éventuellement un supplément en calcium marin ( en magasin bio )  . Vous pouvez aussi continuer à être végétarienne à condition de toujours associer à vos céréales une part de légumineuses pour avoir une bonne ration de protéines et de manger des aliments qui contiennent beaucoup de protéines végétales ( ex : quinoa , algues …)

Bien sûr cette liste de conseils n’est pas exhaustive et vous devez vous référer aux conseils de votre sage-femme, un nitritionniste ou de votre obstétricien en matière d’alimentation. Veillez toujours à consulter un médecin dans le cadre de carences alimentaires graves durant la grossesse et l’allaitement.

QUELQUES RECETTES

BOUILLIE D AVOINE AUX POMMES A LA CANNELLE

OEUFS BROUILLES AUX EPINARDS

SOUPE DE NOUILLE AUX LEGUMES

SALADE DE FRUITS AUX NOIX

SOUPE MISO AU TOFU

 

DE QUELS NUTRIMENTS AVEZ VOUS BESOIN ?

De protéines de bonne qualité : Alternez viandes, poissons, oeufs.

De lipides : Consommez des huiles végétales vierges de première pression à froid en en variant. Consommez aussi des poissons gras et du beurre.

De glucides : Vous privilégierez les sucres dits lents ou féculents que l’on trouve dans les céréales 1/2 complètes, les légumineuses ou les pommes de terre. Le sucre ne sera oublié mais vous choisirez un sucre roux complet ou du Rapadura.

De minéraux : Choisissez des aliments riches en fer, en calcium et en vitamines. Aucun complément alimentaire ou supplémentation vitaminique ne pourra réellement palier à une éventuelle carence.

Enfin hydratez-vous, là aussi diversifiez vos apports hydriques, alternez les eaux de source et les eaux minérales, buvez des tisanes et du thé vert (une tasse par jour) évitez le café, les sodas et toutes les boissons industrielles et chimiques. Et bien entendu ne touchez plus à l’alcool.

LA PRISE DE POIDS ET LE DIABÈTE GESTATIONNEL.

Et oui, elle est inévitable et c’est tant mieux, cela veut dire que votre grossesse se passe bien !

En revanche une trop grande prise de poids vous sera préjudiciale, lorsque vous serez enceinte d’abord, puisque votre squelette aura à porter le poids de votre bébé et de votre corps, : épargnez-lui trop de difficultés et vous vous épargnerez bien des douleurs lombaires. Mais aussi votre accouchement sera facilité si vous n’avez pas une trop grande surcharge pondérale. De la même façon une prise de poids trop minime peut devenir dangereuse pour le bon développement de votre bébé et fragiliser votre organisme. Cette prise de poids peut être aussi le signe d’un diabète gestationnel voici quelques recommandations alimentaires si vous souffrez de cette pathologie.

En moyenne une prise de poids harmonieuse est de l’ordre de 10 à 15 kg sur les 9 mois.

 

COMMENT EVITER DE PRENDRE TROP DE POIDS ?

Simplement en privilégiant une alimentation saine, variée et cuisinée maison et en adoptant une activité physique régulière, une fois encore, vous êtes enceinte : vous n’êtes pas malade !

Continuez à marcher, faites du sport du yoga prénatal, cuisinez-vous des plats sains et qui vous font plaisir, mangez en suffisance, doucement, calmement et en mâchant bien au moment des repas, buvez une tisane lorsque vous avez envie de grignoter, massez-vous le ventre, les hanches et les seins quotidiennement pour assouplir la peau et la préparer à son développement, faîtes la sieste si cela vous est possible, oxygénez-vous et appréciez ces 9 fabuleux mois qui vont vous transformer à jamais ! Bref, prenez soin de vous pour mieux prendre soin de votre bébé.

SOURCE NATUROSANTE BORDEAUX Merci à Sandrine B.

ici venez cliquer sur l’image pour accéder au guide nutritionnel gratuit de la femme enceinte

b2ddc91734510fed0108e14bf60cfde4569c13ec